KACEM ZOUGHARI

Biographie

Kacem Zoughari

Kacem Zoughari débuta l’étude des Neuf ryu-ha du Bujinkan en 1986. Il entreprit de faire sont premier voyage au Japon en 1989-1990. Là-bas il fera la connaissance d’Ishizuka Tetsuji qui le prendra comme élève. Il découvrira avec lui une nouvelle dimension de l’art qui le poussera plus tard à arrêter ses études d’électronique pour se lancer dans l’étude du japonais afin de pouvoir dans un premier temps échanger avec son maître.

En 2008, il obtiendra un Doctorat en langue, histoire et littérature japonaises à l’INALCO. En 2011, il sera invité en tant que chercheur à l’université de Kyoto, le Nichibunken, où son domaine de recherche sera l’histoire des techniques de combat classique et stratégies militaires et intégrera finalement le Nihon Budo Gakkai. Entre temps il écrira plus de 25 articles pour plusieurs magazines à travers le monde comme Arts Martiaux Traditionnels d`Asie, Karaté-Bushido ou encore Martial Arts & Sports Magazine. Il publiera également plusieurs livres dont le fameux « Ninpo, Ninjutsu : L’ombre de la lumière » en 2003 ou encore « The Ninja » en 2009. Il donnera aussi de nombreuses conférences dans plusieurs universités comme Osaka, Cambridge, Georgetown, Montréal ou encore Wellington sur l’histoire du ninjutsu des écoles de combat classique.

Ishizuka Tetsuji

Aujourd'hui

Kacem Zoughari vit depuis 5 ans au Japon. Il se dit toujours élève et continue d’appendre de son maître Ishizuka Tetsuji. Il apprend également d’Hatsumi Masaaki avec qui il échange sur l’histoire du ninjutsu, les écoles de combat classique, les methodes de transmissions, la bio mécanique, etc… Alliant ainsi la pratique de l’art à sa recherche historique, étymologique et phénoménologie.

En parallèle, Kacem continue de partager sont expérience et les connaissances qui lui ont été donnés par ses enseignants et dispense des stages et des séminaires un peu partout dans le monde.

Livres

Ninpô : Ninjutsu, L’Ombre de la Lumière

The Ninja: Ancient Shadow Warriors of Japan